Sports et aventures

Bien sûr nos plages sont plus belles que les autres, mais ce n’est pas une raison pour réduire la Grande Ile à l’image d’une station balnéaire.

Si certaines personnes se voient bien lézarder au bord d’un somptueux lagon durant leur séjour, la tendance actuelle semble plutôt se porter vers les vacances actives. Et pour cela, Madagascar possède d’incroyables et uniques atouts naturels.

Sur la totalité du territoire, vous pourrez trouver des options de randonnées et de treks plus ou moins longs et engagés. De la petite balade en famille aux expéditions les plus lourdes au fin fond de nos brousses, nombre d’opérateurs vous proposeront les itinéraires qui conviendront à vos attentes. Notez tout de même que la saison chaude, surtout sur les côtes, peut rendre la marche particulièrement pénible. Il en va de même pour les sports mécaniques (moto, quad) et le VTT.

Les pistes déroulent leurs rubans dans toutes les directions et tissent une véritable toile d’araignée sur l’ensemble du territoire.

Osez, explorez, découvrez le merveilleux monde de la brousse, loin des sites les plus fréquentés. Les activités d’eau vive se développent rapidement (canoe, kayak, rafting) et les amateurs trouveront la rivière au bon profil, de la descente tranquille aux rapides les plus impétueux. L’importance et la variété du réseau hydrographique permet la pratique 12 mois par an.

Si vous vous sentez l’âme d’un poisson (ou d’un dauphin), les activités nautiques se multiplient sur toutes les stations balnéaires. Les sports les plus classiques sont praticables dans d’excellentes conditions sur toutes les côtes.

  • Les surfers se concentreront sur le Sud qui offre les plus belles vagues dont on puisse rêver.
  • Kiters et windsurfers auront le choix entre la région de Diego (Sakalava, mer d’Émeraude) et le Sud, de Tuléar à Fort Dauphin.

Les spots sont praticables en dehors de la saison des pluies, dès que les alizés commencent à souffler, le bal est ouvert.

Pour la pêche au gros, la pratique du No Kill se généralise et malgré un certain caractère saisonnier permet de sortir quasiment toute l’année. Vous trouverez des embarcations spécifiques sur toutes les stations de la côte.

  • Les bateaux de plaisance et marinas sont encore trop rares mais la région de Nosy Be est particulièrement bien équipée. Toutes sortes de voiliers sont en location, les skippers sont expérimentés et les eaux de la région particulièrement propices à la navigation en dehors de la saison des pluies.
    Et puis, vous pouvez avoir des attentes spécifiques et peut être plus techniques.
  • Les parapentistes sillonnent essentiellement les hauts plateaux et un peu de la côte sud. L’axe Tana-Tuléar a permis d’établir des spots de vol sur tout le trajet. Saison des pluies à éviter en raison des fortes chaleurs et du caractère orageux.
  • L’escalade avec deux sites de renommée mondiale et qui attirent les grimpeurs du monde entier :

La région de Diégo Suarez qui offre des voies courtes sur un calcaire spectaculaire et la vallée du Tsaranoro, au pied de l’Andringitra (au sud de Fianarantsoa/Ambalavao) avec ses fabuleux murs de granit de 800m qui font rêver les plus audacieux.

  • La spéléologie est sans aucun doute la plus ancienne activité. Initiée sous la colonie, le potentiel d’exploration semble infini et nul doute que l’on continue à y découvrir des merveilles comme le réseau découvert récemment près de Tuléar et qui a attiré l’attention des scientifiques et amateurs du monde entier.
  • Le canyoning en est encore aux balbutiements et se pratique essentiellement sur les hautes terres et le parc de l’Andringitra. Le côté ludique de l’activité devrait permettre un essor rapide et nos amis Réunionnais commencent à venir plus nombreux.

Vous voyez bien que Mada ce n’est pas juste une belle plage, nos canyons, nos pistes, nos montagnes et nos ciels vous attendent pour des séjours d’exception au Naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *